[Sublime Text – Guide] Programmer en C avec ST3 et MinGW – Installer MinGW [1/3]

banCpp

> Direction deuxième article (sur le build des fichiers C/C++ dans ST3)
> Direction dernier article (sur les plugins de ST3)

Sublime Text est un formidable éditeur gagnant toujours plus de popularité et pour de bonnes raisons : il est paramétrable à souhait, développé en Python et possède beaucoup de plugins très utiles. Il est payant mais utilisable gratuitement.

Une fenêtre vient de temps en temps nous rappeler que nous sommes pingres et nous demande d’envisager la possibilité de payer… Rien de très gênant au final. Cependant, le développeur (oui, LE développeur) mérite vraiment de l’argent. Ce grand malade nous a fait un outil vraiment formidable !

Dans cette suite d’articles, je vais vous expliquer comment arriver à coder et compiler du C/C++ via ST3 en utilisant le compilateur minGW. Pas besoin de chercher à le configurer pour du Python, il l’exécute sans qu’on ne touche à rien ! Et heureusement, vu en quoi il a été codé.

Ce qu’il faut avoir :

Une fois les deux fichiers téléchargés, on passe à la suite ! Je commence par minGW, son installation est plus délicate que celle de ST3. Puis on configurera ce dernier directement pour utiliser le compilateur puisqu’il sera déjà installé 😉

Installation de minGW

En fait, j’ai menti. Ce que nous avons téléchargé n’est pas minGW mais « minGW Package Download and Installation Tool » ce qui, en français, veut dire : Outil de téléchargement et d’installation des paquets de minGW. Ce n’est pas une traduction littérale et j’m’en fous. L’idée est là. Chut.

Installons cet assistant de téléchargement en exécutant mingw-get-setup.exe. À l’ouverture, nous nous retrouvons avec un pavé de texte nous expliquant le but du programme, qu’il est gratuit, blablabla. On s’en fiche (personne ne lit ça) et on clique sur « Install » pour faire apparaître cette fenêtre :

Non, je n’aime pas du tout la présentation.

Étape 1 : Préférences d’installation

Ici, on va dire au programme où installer le compilateur et lui dire si nous voulons, ou pas, des raccourcis et le support des GUI. J’trouve ça un peu bizarre pour ce dernier, m’enfin soit. Pour ma part, je laisse le répertoire par défaut, répertoire que vous devrez retrouver par la suite. Mais nous y reviendrons plus tard.

Pour les « User Interface Options » (options d’interface utilisateur), je laisse tout comme sur la capture d’écran. Sauf pour le raccourci sur le bureau (desktop) vu que je le préfère vide. 🙂

Étape 2 : Téléchargement et installation du gestionnaire de minGW

guidemingw2
Y’a marqué « 109 », mais c’est très rapide.

Rien de vraiment intéressant à signaler ici. Il télécharge ce qu’il faut en quelques poignées de secondes et n’attend plus que votre petit clic sur « Continue« . Ce que moi aussi j’attends, d’ailleurs.

Étape 3 : Sélection des paquets à installer

Quand je parle de paquets, il ne faut pas imaginer des sacs ou des boîtes de quelque chose. Ce sont des ensembles de programmes et fichiers qui travaillent de concert dans un seul but comme, par exemple, celui de compiler du code écrit en langage C/C++. Et c’est ce qui nous intéresse ici.

Donc, après avoir cliqué sur « Continue », l’outil qui permet de gérer les paquets de minGW apparaît devant nos yeux. Il se présente sous cette forme :

guidemingw3
Installation fraîche de « minGW Installation Manager » : vous aurez ceci.

À gauche, le choix entre une liste simplifiée ou une tout à fait complète. Vous n’aurez pas besoin de cette dernière si vous suivez ce guide. Cependant, rien ne vous empêche d’aller voir ce qui est proposé, des fois que ça vous intéresserait 🙂

À droite, sur le haut nous avons une liste de paquets disponibles et en bas, la description du paquet sélectionné.

Pour en installer un, c’est très simple :

  • Clic droit (ou gauche, en fait, c’pareil) sur le paquet à installer
  • Cliquer sur « Marquer pour installation » (comme sur la capture d’écran)
  • Dans le menu : Installation > Apply Changes
  • Une fenêtre apparaît, en cliquant sur « Apply », vous lancerez le téléchargement des programmes sélectionnés :guidemingw3bD’ailleurs, si vous cliquez sur Defer, vous annulerez l’installation. Si vous cliquez sur Discard, c’est la même chose mais tous vos changements seront décochés. Attention, donc.
  • Une fois tout téléchargé et installé, une fenêtre résume ce qui a été fait.

Nous, on va juste avoir besoin de mingw32-base et mingw32-gcc-g++. Le premier est le compilateur basique avec tout ce qu’il faut pour compiler du C. Le second ajoute le support du C++, donc c’est cool à avoir.

 Et maintenant…

… C’est tout. minGW est installé. Reste plus qu’à faire pareil avec Sublime Text 3, lier ce dernier au compilateur et, surtout, ajouter le dossier /bin de minGW à la variable d’environnement PATH de Windows (le chemin par défaut de ce dossier est « C:\minGW\bin« ) ! On a fait le plus « chaud » 😀

La suite, bientôt. Promis.  Deuxième article ici !

Et attention aux chats …

hugmeLiens de l’article

FR – Deuxième article (sur le build des fichiers C/C++ dans ST3)
FR – Troisième article (sur les plugins de ST3)

EN – Télécharger Sublime Text 3
EN – Télécharger minGW-get


Related Posts Plugin

Lyyn~

Lyyn~

L'informatique est un monde magique et complexe, partager quelques connaissances et astuces au travers de ce blog me permet de participer à la construction d'un web meilleur pour tous !